Académie des sciences et belles-lettres de Lyon

L'Académie des sciences et belles-lettres de Lyon est créée en 1700, par sept lyonnais (Dugas, Falconnet, Brossette, de Serre, de Puget, de Saint-Bonnet et Fellon) reprenant une première tentative du XVIe siècle.

A partir de 1717, elle siège dans une salle du palais de l'archevêque, François Paul de Villeroi (1677-1732), second fils du maréchal François de Neuville, duc de Villeroi, gouverneur et lieutenant général de Lyon, protecteur de la première académie à sa fondation en 1700 et pour laquelle il obtient des lettres patentes en 1724.

Bien qu'elle soit en concurrence avec la Société des beaux-arts de Lyon (dite aussi Société royale), créée en 1713 par cinq autres notables (Bergiron, Besson, Christin, Delamonce et Moyroud), les deux académies ont de nombreux membres en commun. Elles fusionneront en 1758 pour devenir l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon.

Voir la notice de l'Académie des Beaux-Arts.

Source

Site de l'Académie de Lyon, 28 septembre 2013, prochainement mise à jour par Pierre Crépel, son secrétaire